27 février 2009

Les Dessinateurs de Pif : C. Arnal

Le 24 février c'était l'anniversaire de la naissance de Pif Gadget, (et le 27 c'était l'anniversaire de…) Mais Pif le chien est né bien avant, et il a plus de 40 ans. Il est né en 1952 , il a donc 57 ans c'est un record de longévité pour un chien… (57 x 7 = 399 ans en âge dog ! mais en réalité cette méthode (x7) est fausse)
Bon, parlons du Dessinateur-Créateur de Pif, c 'est-à-dire José Cabrero Arnal, né à Barcelone le 7 septembre 1909 ; le centenaire de sa naissance cette année, notre « omniprésident » va certainement organiser quelque chose pour l'évènement, chaque élève de chaque école de France lira une page des aventures de Pif tous les matins avant de commencer les cours ? 
Ce serait plus fun que la lettre de ce pauvre Guy Moquet, surtout que Arnal pendant la même période a bénéficié d'un séjour offert par la bande à Adolf à Mauthausen, donc  il y a la même base pour l'aspect "mémoire".

Allez, en attendant regardons les couverture (et les dos à colorier) des Aventures de Pif le Chien de 1962 qui se trouvent dans l'album n° 5.
Album que je me suis procuré, chez Patrick « de Meudon » qui tient un stand tous les “week-end” sous la grande halle du Marché du livre ancien et d'occasion au Marché Georges Brassens, 104, rue Brancion - Paris 15. Pour tomber sur son stand, rentrez par la porte de la grande halle en face du 95 rue Brancion et tournez à gauche dans la première allée, son stand est à quelques mètres sur la droite ;-)


















Après la guerre, de retour en France Arnal a connu le sort des SDF avant de rencontrer sa femme à Toulouse et de remonter à Paris dessiner chez Vaillant, où il créera Placid et Muzo.
En voici 2 planches, au ton différent donné ensuite à la série par Nicolaou.
(En dessous de la première planche vous verrez des jouets Pif et Hercule en latex)







Riquiqui le cabri (en cliquant sur l'image, vous relirez l'histoire complète des oeufs de Pâques ;-)



Et bien sur, Le Vaillant 397 du 21 décembre 1952, dans lequel Pif fait son entrée.




Bonus : Ci-dessous la période méconnue d' Arnal en Espagne, avec Top le précurseur de Pif et une couverture pour le journal Mickey espagnol (images tirées du Période Rouge n° 5).





Mais pour parfaire votre culture et en savoir plus sur Arnal, Téléchargez Période Rouge n° 5, en cliquant sur la "couv" ci-dessous :




À la prochaine avec : Roger Masmonteil.

18 février 2009

Rendons à Cézard

Le nom de Jean Cézard, évoque une foule de héros célèbres de la bande dessinée et paradoxalement, c'est un nom oublié des "spécialistes" et surtout de l'édition, quand on compte le nombre de planches que ce Dessinateur a produit, c'est assez incroyable de constater que ses albums n'encombrent pas nos étagères de BD. Quand on dit : Les Rigolus et les Tristus rares sont ceux qui répondent : « Qui ? Quoi ? ».
Alors qu'un seul album La planète du fou rire, est paru en 1986 aux éditions Pif/La Farandole. Que ceux qui possèdent cette BD lèvent le doigt (pas moi), les autres jetez des pierres aux pseudo-éditeurs ;-)
Je ne ferai pas la "bio" de Cézard, vous en trouverez une complète en suivant le lien au bas de ce "post" qui vous conduira sur le site des éditions Thot, les seuls à ce jour qui ne prendront pas les jets de cailloux cités plus haut, car ils éditent Arthur, en attendant les autres peut-être ?




Arthur le Fantôme Justicier, créé en 1954. Une planche gag, assez rare car Cézard était plus à son aise dans les longs récits.
(Pif n°203, janvier 1973)


Neufs couvertures, sur la trentaine, dessinées pour Pif Gadget :

(Pif n° 116, mai 1971)


(Pif n° 157, févrierr 1972)


(Pif n° 203, janvier 1973)


(Pif n° 183, août 1972)


(Pif n° 197, décembre 1972)


(Pif n° 216, avril 1973)


(Pif n° 160, mars 1972)


(Pif n° 142, novembre 1971)


(Pif n° 144, novembre 1971)



Qui peut le plus, peut le moins, dernière histoire des Rigolus et les Tristus réalisée par Cézard parue dans Pif n° 228, (juillet 1973) avant d'entamer la série Surplouf.
Depuis le Pif n° 13, mai 69 jusqu'au n° 228, Cézard à dessiné 46 histoires de 3 à 7 pages des fameux E.T bicolore. En comptant des inédits on avoisine les 300 pages ! Qui peuvent donner 6 à 7 albums de la série…









Annonce de l'arrivée de Surplouf (Pif n° 239, septembre 1973) qui remplacera Les Rigolus et les Tristus dans la nouvelle mouture de Pif Gadget.



Une bonne Bio de Cézard rédigée par Gérard Thomassian sur le site des éditions Thot, qui rééditent Arthur le Fantôme.


Rajouts : Visitez aussi le Blog de Miguel Dao sur Arthur le Fantôme !

Et ici une planche de M.Toudou, scannée et envoyée par Vasco (dont il parle d'ailleurs dans son commentaire).
Une rareté tirée du journal Franc-Jeux ( février 1954).

10 février 2009

Poirier et Horace

Spirou avait Lucky Luke et Pif Gadget avait… Teddy Ted ?! oui… mais je pense plutôt à Horace le cheval de l'Ouest avec son "cow-boy with no name" de Jean-Claude POIRIER. Qui après avoir débuté en illustrant les aventures d’Achille Zavatta dans Le journal de Bibi Fricotin et Maximax dans Paul et Mic et Cactus Papa (texte de Jacques Lob), rejoint Pif Gadget en 1970 où il dessinera le fameux cheval de 1970 à 1978. En 1975 il créera Supermatou.
Mais nous allons plutôt regarder les couvertures qu'il a réalisé pour les Gadgets, en mettant en Scène Horace et "Gros Nez-Pâle" :




Horace rencontre son cow-boy (première parution)
(Pif n° 71, juin 1970)


Horace et son cow-boy rencontrent Poirier
(Pif n° 129, août 1971)


Horace et son cow-boy rencontrent Teddy Ted et Loup-Noir
(Pif n° 153, janvier 1972)


(Pif n° 152, janvier 1972)

Dis-moi Horace…
(Pif n° 153, janvier 1972)


(Pif n° 155, février 1972)


(Pif n° 169, mai 1972)


Une BD réalisée spécialement pour le Gadget Glup






(Pif n° 206, février 1973)






(Pif n° 209, février 1973)


(Pif n° 213, mars 1973)


Annonce pour le gadget de la semaine suivante
(Pif n° 216, avril 1973)


(Pif n° 217, avril 1973)




Couverture à découper pour Le grand livre de la magie
(Pif n° 217, avril 1973)


(Pif n° 223, mai 1973)


illustration du Panier basket ball


(Pif n° 228, juillet 1973)


cibles à découper pour le Sarbacolt


(Pif n° 235, août 1973)


(Pif n° 236, septembre 1973)



Ses (rares) bouquins

Jean-Claude POIRIER sur le "Ouèb" , sur Wiki et ses Pubs Malabar