23 avril 2017

Élections…

Salut les Zamis! (c'est-à-dire les trois ou quatre qui suivent ce blog [smiley chaleureux])
Bon, ça y est, cinq ans sont passés…et oui déjà. Et comme tous les cinq ans (avant c'était sept) "on" nous autorise à donner notre avis, pour savoir "qui c'est que c'est que on aimerait avoir" aux manettes du pays.


Si on réfléchit, ça ne fait que 169 ans (depuis la deuxième république) que l'"on" nous laisse choisir le remplaçant du Roi, que nous (le Peuple) avons décapité… ou que l'"on" a décapité pour nous, afin d'installer cette belle et noble République, et ainsi faire notre bonheur.
Tiens, un jour il sera intéressant de faire l'histoire de la Révolution. Afin de la connaître mieux, de la comprendre, mouvement providentiel ou artifice?
En tout cas il faut avouer que cette élection à venir ne ressemble pas à celles que nous avons connues, le suspense est à son comble.
Que va faire ce sacré Populo? Se demande-t-on en hauts lieux, pourtant ce n'est pas faute de le guider, avec l'aide des médias libres et indépendants, des instituts de sondages… 
Va-t-il falloir lui retirer ce petit plaisir de glisser un papier dans une fente? Parce que décidément il n'a plus l'air d'écouter ce qu'"on" lui "conseille". 
Bah, il paraît qu'il y a un certain article 16 qui peut remettre un peu d'ordre, ou bien alors, si il fait comme en 2005 avec le Traité de Rome II, on pourra lui faire le coup du traité de Lisbonne, comme en 2008.

Bien, un dessin valant un discours, voici en neuf planches, un assez joli résumé du sujet qui nous intéresse actuellement.
Résumé tiré de : Ruée sur l'Oklahoma de Morris & Goscinny.











Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. Alors bonne journée à tous et toutes. Et haut les cœurs!
Car nous allons en bouffer pendant 15 jours.
Tiens, ça aussi, pourquoi deux tours? Ça ne serait pas plus simple et plus logique d'élire celui qui récolte le plus de voix au premier tour?
- Ah, mais non, c'est trop simple… et puis c'est absolument incontrôlable. Mais dans une bonne Démocrature… pourquoi pas

Je vous laisse trouver le titre du film… Le premier qui trouve sera Président.



Allez, merci d'être passé et à la prochaine !



2 commentaires:

  1. Pas trouvé le film.Des allures de ce génie de Capra...
    Goscinny avait tout dit,et,c'est formidable,avec la distance,l'ironie et la tendresse qu'il faut s'infliger.
    Pas besoin d'agrandir les pages de Morris:Limpide,grâcieux et tout.
    Julien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Zulien, pardon Julien (je parle comme le futur Président programmé) content de te recevoir sur ce blog et de lire tes commentaires généreux. Je viens de donner la réponse du titre film, dans la suite de ce billet (smiley clignant de l'œil).

      Supprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.